Nier


Nier, le beat'em all vu par Square Enix.

Introduction :

Bienvenue dans un monde post-apocalyptique ouvert proposé par Square Enix !
Vous incarnerez un guerrier-mage charismatique nommé Nier, se lançant dans une quête sombre ayant pour but de trouver un remède à l’étrange maladie dont est atteinte sa jeune fille.

Genre : RPG - Action

Plateforme : Xbox 360 - PS3

Date de sortie : 23 avril 2010

Editeur : Square Enix

Développeur : Cavia

Multijoueur : Non

Trailer de lancement. (Source : Square Enix France)

Graphismes :

On aurait pu se dire que Square Enix était une valeur sûre graphiquement parlant seulement voilà, des écrans fades et étroits, ici pas de forêt ni montagnes, seulement quelques falaises (des gros cailloux quoi) pour délimiter le champ d’action sur la map.

Coté définition, Nier est en phase avec son époque malgré quelques bugs de texture et un manque plus que cruel de cinématiques. L’ensemble est donc très médiocre et décevant de la part d’un studio nous ayant habitué à nettement mieux.

Bande Son :

Une bande son enchanteresse digne d’un Final Fantasy !
En effet une fois de plus Square Enix nous offre une alliance parfaite entre un monde magique et des thèmes musicaux entrainants. Accompagné d’un doublage en anglais plus que respectable, préparez vous à être immergé dans les règles de l’art.

Gameplay :

Un florilège de genres mélangé ! Le plus gros du jeu se déroulera sous forme de beat’em all, des armes blanches et pouvoirs à peine variés qui apporteront une répétition et un manque de liberté notable, des allers-retours incessants entre les villes pour remplir un nombre incalculable de missions annexes vide de sens…

Mais !!! Nier c’est aussi le plaisir de jouer des phases 2D rappelant les jeux d’aventure d’antan, des passages vus de dessus en hack’n’slash, des missions de réflexions avec quelques énigmes plus ou moins difficiles et des combats épiques avec vos alliés contre certains boss !

Durée de vie :

Plein de choses à faire ! Comptez une quinzaine d’heure pour rusher le scénario principale et une centaine si vous souhaitez le platiner, beaucoup de missions annexes, un entrainement régulier nécessaire, péchez, chassez, et craftez pour améliorer vos armes.

Ajoutez un NG+ plus que convainquant puisque Nier comporte quatre fin alternatives, mais rassurez vous ! Vous n’aurez pas à faire quatre fois le jeux pour profiter de ces différentes fins car une fois terminé la première fois, vous pourrez recommencer une partie démarrant un peu après la moitié du jeu.

Scénario :

Un scénario touchant et énigmatique ! Un père qui protège sa fille et cherche à la sauvé d’une maladie inconnu et incurable, pas très original me direz-vous ? Détrompez-vous ! le scénario de Nier ne s’arrête pas la ! Plongez dans une histoire prenante et profonde pleine de rebondissement plus qu’inattendus, comprenant des personnages charismatiques ayant tous une histoire incroyable a vous apprendre.

Vidéo Shades. (source : Square Enix France).

Coups de coeur :

  • Le craft
  • La bande son
  • La durée de vie
  • Certains aspects du gameplay

Coups de gueule :

  • Pas assez de cinématiques
  • Long à démarrer
  • On s'attend à mieux graphiquement
  • D'autres aspects du gameplay !

Intérêt :

Bon... mais loin d'être parfait.

Il ne faut pas s’attendre à un jeu Square Enix au top de sa forme mais l’ensemble reste relativement satisfaisant, Nier et un RPG très immersif orienté action. A essayer sans hésitation.

Weedo Vous pouvez retrouver le site officiel du jeu ici.

Les avis des chroniqueurs sont personnels et (presque) objectifs. Tout commentaire inapproprié sera sanctionné.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *