Reckoning – Les Royaumes D’Amalur 2


Reckoning - Les Royaumes d'Amalur, ou quand EA s'essaie aux RPG.

Introduction :

Reckoning : Les Royaumes d’Amalur est RPG orienté action, édité par EA (oui oui, EA fait aussi des RPG), qui vous plonge dans la peau d’un mage, d’un guerrier ou d’un voleur, dans un monde vaste en map semi-ouverte, quelque peu similaire à celle d’un certain World of Warcraft (ou certains autres MMO). Outre la trame principale, vous pourrez effectuer de nombreuses quêtes secondaires ainsi que rejoindre les factions de votre choix.

Genre : RPG - Action

Plateforme : Xbox 360 - PS3 - PC

Date de sortie : 9 février 2012

Editeur : Electronics Arts

Développeur : Big Huge Games

Multijoueur : Non

Trailer de lancement. (Source : EA France)

Graphismes :

Plongé dès le début de l’aventure dans un vaste royaume dont le game-design qui n’est pas sans rappeler celui de WoW, vous évoluerez dans des décors souvent très colorés et enchanteurs (une bonne partie du temps), à défaut d’être réellement soignés et fluides. On notera aussi le vrai dynamisme dans les combat, au plus grand bonheur des amateurs de beat them all.

Bande Son :

Des thèmes musicaux de qualité, qui collent aussi bien avec l’ambiance enchanteresse du jeu qu’avec les combats, ainsi qu’un doublage français plutôt propre. Voila ce qui vous attend dans ce titre, plutôt pas mal quoi !

Gameplay :

Une jouabilité extrêmement intuitive, dynamique et variée lors dès combat, qui contraste avec l’aspect répétitif de certaines quêtes ainsi qu’un manque cruel de difficulté pour tous les joueurs habitués du genre … j’ai dû mourir une dizaine de fois en finissant le jeu à 80%, voire 90, en difficulté maximale, sans craft d’équipement ou de potions, c’est pour dire !

La diversité offerte par les différentes classes du jeu (qu’on peu reset à tout moment) est néanmoins appréciable, même si au final on se retrouve souvent à découper tout ce qui bouge. C’est vrai que ça fait quand même du bien d’envoyer des météores tout en tournoyant dans une masse gobelins, marteau de guerre en main.
Pour ce qui est de l’IA des ennemis, rien d’exceptionnel pour le coup. On soulignera quand même la présence de craft (complètement cheaté) plutôt sympa.

Durée de vie :

Comptez une centaines d’heures (répétitives) pour finir le jeu en entier en mode difficile si vous êtes un habitué des jeux de rôle. Les quêtes, même si elles ne sont pas toujours passionnantes, sont nombreuses (plus de 200 !).

Vous pourrez aussi vous consacrer à l’artisanat, à la recherche d’objets rares, aux tâches, aux factions… c’est long donc, mais pas forcément bon jusqu’au bout.
On ajoutera la présence de DLC (non testés ici) qui rallongeront la durée de vie.

Scénario :

Si celui-ci peut paraître original au premier abord, il n’en demeure pas moins assez classique. En effet, malgré les quelques touches originales du monde dans lequel vous évoluez, les histoires de guerre entre ethnies dans un royaume heroic-fantasy n’a rien d’inédit.

Demo de gameplay. (source : EA France).

Coups de coeur :

  • La prise en main
  • L'ambiance
  • La durée de vie
  • Le craft et les skills

Coups de gueule :

  • Un peu répétitif
  • Difficulté trop basse
  • Scénario peu original
  • Vraiment au bout d'un moment c'est long...

Intérêt :

Bon... mais pas plus d'une fois.

Big Huge Game et EA nous offre ici un bon petit RPG orienté Beat Them All, outre son scénario assez fade et sa difficulté quasi-nulle qui feront grincer des dents les amateurs de RPG, le monde enchanteur, le gameplay incisif ainsi que la durée de vie du titre conviendront sans doute au plus grand nombre.
Un jeu à faire au moins une fois donc, mais pas plus.

Champy Vous pouvez retrouver le site officiel du jeu ici.

Les avis des chroniqueurs sont personnels et (presque) objectifs. Tout commentaire inapproprié sera sanctionné.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Reckoning – Les Royaumes D’Amalur